Un maître des plus hargneux, une vraie bête ce type aussi rigide que le cierge dont il se sert pour maculer de cire le cul de ses garces. Les petites pouffiasses sont récalcitrantes à rentrer dans les rangs du masochisme. Il va donc les punir en bon sadique.

Catégories : Sado maso

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *